Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Première session ordinaire de l’année 2019 : Le Discours sur la situation de (...)

Première session ordinaire de l’année 2019 : Le Discours sur la situation de la Nation du Premier ministre inscrit dans l’agenda

jeudi 7 mars 2019

Les députés ont repris ce mercredi 06 mars 2019, le chemin de l’hémicycle à la faveur de la première session ordinaire de l’année, dite session des lois. La cérémonie solennelle de ladite session a eu lieu aujourd’hui sous la présidence du Président de l’Assemblée Nationale Alassane Bala SAKANDE. Elle a connu la présence du Premier ministre Christophe Marie Joseph DABIRE, de membres du Gouvernement et de bien d’autres personnalités invitées.

La première session ordinaire de l’Assemblée Nationale dite session des lois qui vient de s’ouvrir aura un agenda bien chargé. Une vingtaine de projets de lois seront examinées selon le Président de l’institution. De même, durant cette session, le Premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE exposera le Discours sur la situation de la Nation conformément à l’article 109 de la Constitution. Cet exposé dont la présentation interviendra dans les semaines à venir, selon l’agenda de la représentation nationale, comme le prévoit la constitution, sera suivi de débats mais ne donne lieu à aucun vote.

La cérémonie solennelle d’ouverture de la première session a été riche en symboles. Exécution de l’hymne national, moment de recueillement en souvenir des devanciers, mais aussi des discours emprunts d’émotion sous les applaudissements nourris des députés et des invités.

Dans son discours d’ouverture, le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala SAKANDE, après le rappel de quelques faits marquants de l’histoire de notre pays, est revenu sur les activités de l’institution au cours de l’année écoulée et de la période de l’intersession. Il s’agit notamment, de l’organisation du forum des femmes, du recrutement des jeunes volontaires de l’Assemblée Nationale, de l’adoption de la loi sur l’Etat d’urgence, de l’investiture du Premier ministre après sa Déclaration de Politique Générale. Des activités qui montrent bien que la période d’intersession n’a pas été du tout repos a-t-il dit.

Alassane Bala SAKANDE rendra ensuite un hommage très appuyé au Président de l’Assemblée Nationale du Sénégal Moustapha NIASSE, invité spéciale de cette cérémonie et à Amina Bala KALTO, Vice-Présidente de l’Assemblée nationale du Niger. Cette présence est la traduction d’une diplomatie parlementaire très dynamique s’est réjouit Alassane Bala SAKANDE.

On retiendra surtout, l’intervention très remarquée du Président de l’Assemblée Nationale du Sénégal. Dans un style dont lui seul a le secret, Moustapha NIASSE a séduit plus d’un dans son discours. Du haut de ses quatre vingts ans, il a démontré qu’il avait encore la mémoire bien fertile, puisant son inspiration dans des faits de l’histoire africaine, pour magnifier les liens entre les peuples sénégalais et burkinabè, entre les peuples africains tout court.

DCI/PM

Version imprimable