Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Situation personnes déplacées au Burkina Faso : Les Nations-Unies annoncent (...)

Situation personnes déplacées au Burkina Faso : Les Nations-Unies annoncent une aide d’urgence de plus de 2 milliards de FCFA

mardi 5 mars 2019

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE a reçu en audience ce jour 5 mars 2019, une délégation des Nations-Unies conduite par la sous-secrétaire générale pour les Affaires humanitaires et coordonnatrice adjointe des secours d’urgence. Ursula Mueller est venue s’entretenir avec le chef du Gouvernement burkinabè sur les priorités humanitaires dans le pays notamment pour les déplacés liés aux attaques terroristes et aux crises intercommunautaires.

Le Burkina Faso est confronté depuis un certain temps à des crises liées aux attaques terroristes qui portent un coup dur aux efforts de développement. Cela a pour conséquences des déplacements massifs de populations avec des besoins humanitaires énormes qui focalisent l’attention du gouvernement déterminé à y apporter une réponse appropriée.

En effet on dénombre de nos jours, plus de 100.000 personnes déplacées. La sous-secrétaire générale des Nations-Unies pour les Affaires humanitaires et coordonnatrice adjointe des secours d’urgence Ursula Mueller reçue en audience par le chef du Gouvernement ce jour 5 mars 2019, a salué les efforts déployés par le Gouvernement dans la gestion de cette crise humanitaire sans précédent dans l’histoire du pays. Beaucoup d’acteurs humanitaires sont déjà mobilisés autour du Gouvernement burkinabè pour l’élaboration d’un plan d’urgence qui doit toucher plus de 900.000 personnes vulnérables. Enveloppe à mobiliser pour ce plan, plus de 100 millions de dollar.

Pour Ursula Mueller, il est impératif que la communauté internationale se penche plus sur le cas du Burkina Faso avant que cette crise humanitaire ne s’accentue, pour prendre des proportions incontrôlables. Elle dit avoir déjà visité les sites de déplacés de Barsalgo et de Foubé pour constater la situation humanitaire des déplacés. Ursula Mueller a salué les efforts des autorités burkinabè, et en particulier du Ministère de l’Action humanitaire et du Comité National d’Assistance et Secours d’Urgence et de Réhabilitation qui ont réagi immédiatement en mettant en place quatre sites d’accueil.

D’ores et déjà, les priorités, consistent à apporter un appui en termes de protection, d’approvisionnement en eau potable, en abri et en alimentation. Au cours de l’audience avec le Premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE, la sous-secrétaire générale des Nations-Unies a annoncé que les Nations-Unies vont débloquer les jours à venir plus de 4 millions de dollars (plus de 2 milliards de FCFA) pour un soutien d’urgence au Burkina Faso.

Le Gouvernement toujours pris les préoccupations des populations déplacées à cause aux attaques terroristes aux crises intercommunautaires à bras le corps. Cet appui de la communauté internationale vient à point nommé car il permettra de redonner de la dignité à ces milliers de personnes déplacées et surtout vulnérables en ces moments difficiles.

DCI/PM

Version imprimable